Avec la situation actuelle, nous sommes tous inquiets pour notre avenir et si un jour il y aura à nouveau la liberté… Depuis mars 2020, nous sommes soumis à une série de restrictions. Les règlements changent au fil du temps, mais il n’y a aucune illusion que nous vivons selon des restrictions réelles. Les principales règles consistent à restreindre les voyages, parfois à les empêcher, à installer des applis pour contrôler les épidémies (ces applis savent où nous sommes à ce moment-là, qui nous rencontrons), etc. De nombreuses personnes ont été séparées de leurs proches, ou même les ont perdus. Même leur rendre visite dans les hôpitaux, les maisons de retraite n’est pas autorisé. Des restrictions de circulation ou des couvre-feux ont été imposés le week-end dans de nombreux pays. Il faut aussi porter des masques de protection, surtout dans les lieux publics. On ne peut pas sortir au cinéma, au restaurant, au théâtre. La liste des restrictions à notre liberté est longue.

Mais au lieu de blâmer le gouvernement, les médias et les autres citoyens, nous devrions comprendre que ce que nous appelons « liberté » est un concept relatif dont les limites, surtout en termes démocratiques, sont vraiment flexibles. En période de pandémie, ces limites peuvent être étirées à l’extrême. Ces actions sont nécessaires pour minimiser le nombre de cas afin que nous puissions revenir à la normalité le plus rapidement possible.

Notre ancienne liberté sera bientôt de retour !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *